Filtres de la recherche en cours :

Toulon, intérieur de l'Arsenal

XXX

Légende sur document :

L'Arsenal à Toulon

Légende manuscrite au dos de la carte


Mots Clés

Toulon Bassin de port Entrepôt Port Voilier trois-mâts

Collection

MAGENDIE
verso

Datation : Entre 1855 et 1863

Commentaire datation : La série Villes & Ports Maritimes de Jean Andrieu est déposée entre 1862 et 1863. ( datation min. : 1855, datation max. : 1863 )

Auteur du cliché : Andrieu Jean

Série : Villes et Ports Maritimes , numéro : 477

Editeur : Andrieu Jean

Lieu de la prise de vue : /Europe/France/Provence-Alpes-Côte d'Azur/Var/Arrondissement de Toulon/Toulon

Texte au recto : 477 (dans le négatif)

Texte au verso : L'Arsenal à Toulon

Analyse :

Sur cette photographie, à perte de vue, ce ne sont que navires et vaisseaux de ligne tous à voile ; aucune cheminée à vapeur en vue, ni aucune roue à aube. Or, à partir de 1860, sans qu'il s'agisse d'une généralisation, on commence à voir apparaître des navires à vapeur dont on vient de s'apercevoir de l'intérêt lors de la Guerre des Dardanelles. Au cours de la décennie 1850 - 1860, des unités à vapeur (certes mixtes, c'est-à-dire encore munies de mâtures et de voiles) sont introduites dans la marine de guerre, majoritairement à roues à aube, mais aussi quelques unes à hélice. Et l'on commence à les "cuirasser". De surcroît, Toulon était justement l'arsenal où exerçait Dupuy de Lôme, le grand architecte naval qui a profondément modernisé la Marine de guerre française.
Il est donc étonnant que sur cette photographie n'apparaisse pas un mélange d'unités à voile de l'ancien modèle (comme le beau vaisseau à trois mâts et sans doute trois ponts que l'on aperçoit au 2ème plan sur la partie droite de la photo) et quelques unités à vapeur, donc des cheminées et des coques blindées. Même si l'on peut penser que l'on soit dans une partie de l'Arsenal consacrée aux unités vieillissantes, aucune silhouette de cette nature.
La photographie est donc peut-être antérieure de quelques années à son dépôt légal en 1863.
Le 11 septembre 1863, Jean Andrieu vient déposer plusieurs photographies de sa série Villes et Ports maritimes. A l'occasion de ce dépôt, Jean Andrieu fait enregistrer un lot de 44 photographies de Toulon. Ce tirage porte le numéro 8257 du dépôt légal du département de la Seine.

Bibliographie :

Pellerin, D. (1995) : La Photographie Stéréoscopique sous le Second Empire : Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque nationale de France, Paris, 103.
Andrieu, Jean : Catalogue des vues stéréoscopiques de Pyrénées, de l’Italie méridionale et septentrionale comprenant la Sicile, et des villes et ports maritimes de l'Océan et de la Méditerranée, de la Suisse, nouvelle collection de l'Espagne. Paris, 1868, 57.

Etat de conservation : bon

Lieu de conservation : Lescar

Type de support : Photographies collées sur carton

Dimensions du support : 9 x 17,5 cm

Dimensions de l'image Haute Définition : 8094 X 3861 pixels

Information développement : Positif

Information couleur : Noir et Blanc

Type de stéréo sauvegardée : Anaglyphe (bleu / rouge)

Date d'entrée dans la stéréothèque : Janvier 2014

Proprietaire : M. Magendie

N° d'inventaire : Mag1196

Elaboration de la notice : Catherine Carponsin-Martin et Christian Bernadat (indexation collaborative)