Filtres de la recherche en cours :

Paris, commune de Paris, ruines des Magasins-Réunis

XXX

Légende sur document :

Magasins réunis

Légende manuscrite au crayon sur le verso de la carte


Mots Clés

Paris 10 Entrepôt Capitale Place

Collection

DUPIN

Datation : Mai 1871

Commentaire datation : Photographie prise peu de temps après les événements de la Commune de Paris ( datation min. : 1871, datation max. : 1871 )

Auteur du cliché : Inconnu

Série : Paris

Editeur : Non identifié

Lieu de la prise de vue : Paris , Ile-de-France , France /Europe/France/Île-de-France/Paris/Paris/Paris 10 Entrepôt

Texte au verso : Magasins réunis

Analyse :

Peu de temps après la capitulation de Paris et la signature de l'armistice avec la Prusse le 28 janvier 1871, une révolution éclate à Paris entre le 18 mars et le 28 mai 1871 : c'est la Commune de Paris. Pendant cette guerre civile qui oppose les Communards (hommes de la Garde nationale auxquels s'ajoutent des civils volontaires ou enrôlés) aux Versaillais (troupes de soldats de métiers commandés par le gouvernement d'Adolphe Thiers retranché à Versailles) plusieurs bâtiments sont détruits. Les destructions sont la conséquence des bombardements répétés des Versaillais pour reprendre la capitale et des incendies perpétrés par les communards.
Le 25 mai, sur la rive droite, les troupes gouvernementales avancent avec difficulté. De violents combats ont lieu autour et sur la place du Château d’Eau (actuelle place de la République) qui était verrouillée par plusieurs barricades dans les environs : l’une boulevard Saint-Martin, une autre boulevard Voltaire et une autre boulevard du Temple. Les combats se prolongèrent toute la soirée.
Sur cette photographie, on aperçoit les ruines des Magasins-Réunis incendiés pendant les événements de la Commune. Il a donc été touché par un incendie ce 25 mai, sans que l’on puisse déterminer si cet acte est dû aux Communards ou aux Versaillais.
Il existait depuis 1877, place du Château d’Eau (aujourd’hui place de la République), un grand complexe de magasins qui porte, dans les archives, différents noms : « Princesse Eugénie », « Grand Bazar du Château d’Eau » ou « Magasins Réunis », dénomination sans relation avec les Magasins Réunis qui furent fondés à Nancy par Antoine Corbin en 1890. Mais ces magasins ont été rachetés par son fils dans les années 1910.
Ce bâtiment était un grand quadrilatère avec cour intérieure, construit en 1866-1867 par l’architecte Gabriel Davioud (1823-1881). Il marquait la volonté d’embellir la place et faisait le pendant de la Caserne du Château d’Eau, aujourd’hui Caserne Jean-Vérines, avec laquelle il s’harmonise.

Bibliographie :

Bourillon Florence et Fourcaut Annie (2012) : Agrandir Paris (1860-1970), Publications de la Sorbonne, 173-174.
https://photostereo.org/recherche.php?chlibre=%C2%A7coll_1_54&resolicone=HR&largicone=600&chserie=19&index=0&libre=OK
https://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_de_Paris_ (1871)
http://vergue.com/post/364/Chateau-Eau-Republique
http://www.paris-promeneurs.com/Patrimoine-ancien/Les-Magasins-Reunis-Republique
Dictionnaire d’Histoire de France, sous la direction d’Alain Decaux et d’André Castelot, Librairie Perrin, 1986, Article Commune de Paris.
Atlas de l’histoire de France, Librairie Académique Perrin, 1996

Etat de conservation : bon

Lieu de conservation : Paris

Type de support : Photographies collées sur carton

Dimensions de l'image Haute Définition : 1007 X 505 pixels

Information développement : Positif

Information couleur : Noir et Blanc

Type de stéréo sauvegardée : Anaglyphe (bleu / rouge)

Date d'entrée dans la stéréothèque : Juillet 2019

Proprietaire : M. Dupin

N° d'inventaire : DUP0030

Elaboration de la notice : Francis Dupin, Catherine Carponsin-Martin et Christian Bernadat (indexation collaborative)