Filtres de la recherche en cours :

Excursion sur la Mer de Glace de l'Eiger, dans les environs de Grindelwald

XXX

Légende sur document :

LA SUISSE PITTORESQUE N°117 La Mer de Glace

Légende manuscrite à l'encre noire sur une bande de papier de couleur bleue, collée au recto sur la droite.


Mots Clés

Grindelwald Alpes Glacier Chien Femme Homme

Collection

MAGENDIE

Datation : Entre 1857 et 1860

Commentaire datation : Furne et Tournier débutent leur activité de photographes en 1857 et la série est déposée en 1860 ( datation min. : 1857, datation max. : 1860 )

Auteur du cliché : Furne Charles Paul & Tournier Henri

Série : La Suisse Pittoresque , numéro : 117

Editeur : Furne Charles Paul & Tournier Henri

Lieu de la prise de vue : /Europe/Suisse/Canton de Berne/Interlaken-Oberhasli/Grindelwald

Texte au recto : Sur une étiquette bleue : LA SUISSE PITTORESQUE N°117 La Mer de Glace

Analyse :

Au milieu du XIXe siècle, le glacier inférieur de Grindelwald atteignait la vallée de Grindelwald jusqu'à Mettenberg, à une altitude de 983 m, près de la confluence de la Lütschine blanche et de la Lütschine noire. En 1900, il mesurait plus d’une dizaine de kilomètres et s'étendait encore jusqu'au Rotenflue (1 200 m). Il remplissait toute la vallée depuis son extrémité actuelle, le lac glaciaire, avec une épaisseur d'environ 300 m jusqu'à une altitude de 1 700 m. Mais, depuis le début des années 2000, il a fortement reculé ; en 2015, il ne mesurait plus que 6,2 km.
Par conséquent, durant la seconde moitié du 19ème siècle, cette « mer de glace » était une véritable attraction sur laquelle les voyageurs les plus hardis (hommes et femmes) aimaient à s’aventurer, naturellement en compagnie d’un guide ; mis à part le chapeau, le bâton (et peut-être les chaussures), aucun équipement particulier n’était utilisé !
Compte tenu du rétrécissement très important du glacier, cette attraction n’est semble-t-il plus pratiqué aujourd’hui, et le touriste contemporain se contentera d’admirer ce qui reste du glacier depuis l’arrêt Eismeer du chemin de fer de la Jungfrau, construit à partir de 1892, mais n’atteignant le glacier qu’en 1898.
C’est ainsi que nous avons avec cette vue un témoignage sur un aspect peut-être inattendu dans la Stéréothèque : celui du réchauffement climatique !
On remarque le numéro de l'image (117) inscrit directement dans le négatif de la vue de gauche. A noter également, la femme en noir avec un grand chapeau : il s'agit peut-être de la même personne que sur la vue MAG6155-Mag6157-Mag6158-Mag6159 de cette même série.
Le 11 juin 1860 Furne fils et H. Tournier déposent une grande partie de la série La Suisse Pittoresque. Cette photographie est enregistrée sous le numéro 3152 au dépôt légal.

Bibliographie :

https://www.jungfrau.ch/fr-ch/jungfraujoch-top-of-europe/eismeer-mer-de-glace/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Glacier_inf érieur_de_Grindelwald
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemin_de_fer_de_la_Jungfrau
Pellerin, D. (1995) : La Photographie Stéréoscopique sous le Second Empire : Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque nationale de France, Paris, 106.
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b55012954z/f412.item

Etat de conservation : bon

Lieu de conservation : Lescar

Type de support : Photographies collées sur carton

Dimensions du support : 9 x 17,5 cm

Information développement : Positif

Information couleur : Noir et Blanc

Type de stéréo sauvegardée : Anaglyphe (bleu / rouge)

Date d'entrée dans la stéréothèque : Mars 2016

Proprietaire : M. Magendie

N° d'inventaire : Mag6165

Elaboration de la notice : Catherine Carponsin-Martin et Christian Bernadat (indexation collaborative)